Nous proposons 4 actions aux étudiants :

Déroulez chacun des onglets pour en savoir plus sur chacune d’entre elles.

Objectifs : 

  • Développer cette méthode d’apprentissage qui a fait ses preuves pour le 1er cycle.
  • Permettre aux étudiants du 2nd cycle d’aborder leurs items d’une autre manière. Le stade ultime de maîtrise d’une connaissance correspond en effet à sa capacité de l’enseigner.
  • Développer un compagnonnage entre les promotions en créant des espaces d’échanges et de soutiens qui pourraient également prévenir les problématiques concernant le bien-être et accompagner la construction d’un projet professionnel.
  • Développer un tutorat bilatéral. 

 Moyens mis en oeuvre :

Création, conjointement avec la Faculté de Rangueil, d’une Unité d’Enseignement ARC (Ateliers de Raisonnement Clinique.

Mise en application :

Rentrée universitaire 2018.

Objectifs :

  • Faciliter l’arrivée et l’intégration de l’étudiant dans les différents services hospitaliers. D’autant plus que certains étudiants sont affectés à des services dont ils n’ont pas encore étudié les enseignements lors des périodes de cours.
  • Soutenir l’apport pédagogique des stages et par voie de conséquence, l’implication des étudiants.
  • Permettre à l’étudiant de mieux comprendre le service dans lequel il évolue, d’être plus autonome devant le patient et de se focaliser sur la qualité de sa pratique, de son interrogatoire et de ses gestes via les rappels dont il aura pu bénéficier juste avant de commencer son examen.

Moyens mis en oeuvre :

Création, avec l’aide d’externes, d’internes et d’universitaires de fiches de stage spécifiques à chaque service hospitalier.

Mise à disposition gratuite de ces documents en version papier ainsi qu’en accès libre via notre site internet en cliquant ici.

Mise en application :

Mois de mai 2018 pour le stage de fin d’année des 3ème années de médecine.

Objectifs :

Renforcer l’aspect pratique de cette relation sans la contrainte de la souffrance du patient d’une part et d’autre part sans les contraintes liées à l’intensité d’une hospitalisation (examens complémentaires, visites des familles, passages du corps médical et paramédical).  

Développer l’apprentissage de cette relation hors du contexte hospitalier. Une proportion importante des étudiants travaillera plus tard dans le milieu libéral, ce type de formation peut donc être bénéfique.

Moyens mis en oeuvre :

Création d’un cycle annuel de 8 rencontres-débats autour de ces relations en partenariat avec des associations de patient, des patients experts et tous les professionnels qualifiés.

Mise en application :

Rentrée universitaire 2018.

Objectifs :

  • Améliorer le suivi des étudiants par la Faculté.
  • Développer un compagnonnage entre les promotions en créant des espaces d’échanges et de soutiens qui pourraient également prévenir les problématiques concernant le bien-être et accompagner la construction d’un projet professionnel.
 
Moyens mis en oeuvre :

Action en cours de construction

 

Mise en application : 

Rentrée universitaire 2018.